Hello New York #1

Ça vous tente de voyager un peu ? Vous l’aurez difficilement raté sur les réseaux, j’ai été à New York récemment… un rêve qui s’est réalisé. J’ai décidé de partager ça avec vous… Welcome on board !

New York, la grosse pomme, la ville qui ne dort jamais. Et c’est bien vrai. Elle se calme de temps et temps mais ces sirènes et klaxons en arrière plan sonore ne vous lâche pas. C’est assez impressionnant, surtout le premier soir. Et bien sûr, là-bas, tout est plus grand, vraiment. Les voitures, les buildings, les ponts…

En revanche, je ne l’ai pas trouvé plus effervescente et speed que Paris. C’est peut-être moi qui suis trop habituée aux grandes villes. Certainement même. Mais je n’ai pas été si impressionnée que je m’attendais à l’être, comme tout le monde l’est. Après l’avoir vue tant et tant à la télé, au cinéma, en photo, avoir écouté les gens en parler, c’est un peu comme si je la connaissais, comme si on était déjà copines. Ce qui n’a en rien enlevé mon émerveillement à la voir en vrai. Surtout après être rentrée. Avoir été là-bas, pour de vrai, comme j’en rêvais <3. Je revoyais mes photos tous les soirs, en me demandant lesquelles partager avec vous sur les réseaux, et me disait "Merde, c'est fou, c'est moi qui ai pris cette photo". Beaucoup de mal a réaliser, tellement ça me paraissait à la fois fou et habituel.

Mais trêve de bla bla rêveurs. Passons aux choses sérieuses. Pour ce premier voyage new-yorkais, je vous propose de faire un petit tour avec mon CityPass.

Le CityPass, qu’est ce que c’est ? Un indispensable, je trouve, pour qui va à New York pour la première fois et veut visiter les lieux les plus touristiques. Il vous donnera une entrée coupe-file pour…

• L’observatoire de l’Empire State Building
Vous avez même droit à deux entrées grâce au pass, une de jour et une de nuit. Seule condition : ce doit être le même jour ! Ayant déjà fait Top of the Rock de jour, on a décidé de faire l’Empire seulement de nuit. Heureusement, car nous ne serions jamais remontés une deuxième fois. En effet, malgré le fait qu’on coupe la première file, il nous a bien fallu 45 minutes pour monter là-haut, à poireauter, à passer des portiques de sécurité comme à l’aéroport, à prendre un ascenseur puis un petit deuxième puis refaire la queue pour nous retrouver sur un observatoire pas bien large et blindé de monde. La vue est bien évidemment magnifique et spectaculaire mais pas de là à supporter une deuxième fois tout ce cirque… Une fois nous aura suffit ! Et il faut encore faire la queue pour redescendre. Mais heureusement, beaucoup moins longtemps.

ImageImageImage


• Le Musée Américain d’Histoire Naturelle

Ah, ce musée est génial. Gigantesque et génial. Le lieu est déjà impressionnant à lui tout seul. Ces ambiances créées telles des tableaux, si bien faites. Et la diversité de ce qui est présenté. C’est fou. On y a passé plusieurs heures sans problèmes. C’est définitivement un incontournable. Le pass vous donne droit à une des expositions temporaires du moment. Nous avons choisi le planétarium et en avons pris plein les yeux. J’ai trouvé ça absolument GÉNIAL <3. On s’est retrouvé dans un petit cinéma circulaire, les images étant au plafond, à 360°. Impressionnant. Ça parlait des découvertes sur l’univers, le big bang, la matière noire, l’énergie noire… hyper intéressant. Vous vous retrouvez perdu au beau milieu de l’univers, c’est incroyable.

ImageImageImageImageImage
Rony peut toujours essayer, cette véritable météorite pèse plusieurs tonnes…

ImageImageImageImage

• Le Metropolitan Museum of Art
Encore un lieu mythique, gigantesque et magnifique. Outre la collection impressionnante, toutes cultures confondues (ou presque), j’ai adoré leur capacité à créer des ambiances. Au détour d’une porte, on se retrouve projeté devant un temple Égyptien, dans un jardin japonais, ou encore devant plusieurs chevaliers en armure, grandeur nature. Et il y aussi plein de très beaux tableaux… C’est tout simplement magique <3.

ImageImageImageImageImageImageImageImageImage


• Le MoMa, Museum of Modern Art

Cette collection quoi ❤ juste ❤ ❤ <3. Picasso, Monet, Van Gogh, Kandinsky, Léger, Mondrian, Pollock, Warhol, Miró et j’en passe. J’étais excitée comme une puce en y arrivant, je suis sortie avec les yeux qui brillent. J’étais toute émue de voir ces grandes œuvres pour de vrai. Même si j’en avais déjà vu certaines à Paris. Je suis jalouse de cette merveilleuse collection qu’ils ont là-bas et qu’on a pas nous. Bon, ok, on a pas à se plaindre à Paris mais quand même 🙂 ce musée est OUF.
Côté art contemporain, je n’accroche toujours pas… et les garçons (pas franchement intéressés), étaient ravis de pouvoir jouer à de vieux jeux vidéos qui étaient présentés également. Bon, moi aussi j’ai trouvé ça cool ^^ On a joué un moment…

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage

 

• Top of the Rock / Le musée Guggenheim
Là, il vous faut choisir entre l’un et l’autre. Les deux m’intéressaient beaucoup mais on a tous préféré monter en haut du Rockefeller Center. Et on a pas été déçue, la vue est magnifique, splendide, impressionnante, j’aurai pu y rester des heures <3. D’autant plus que d’ici, on a la vue sur l’Empire State, la montée n’est pas aussi longue que pour l’Empire et il y a beaucoup plus de places 🙂

ImageImageImageImageImage

On est tout de même passés devant le musée Guggenheim, pour voir de nos propres yeux ce bâtiment à l’architecture particulière. C’est quand même un très beau musée. J’avais l’intention de rentrer dans le hall pour vous l’intérieur de cette spirale mais malheureusement, le musée était fermé lorsque nous sommes arrivés. Ce sera pour la prochaine fois !

ImageImage

• La statue de la Liberté et Ellis Island / Une croisière Circle Line
Là encore, il faut choisir. De notre côté, nous avons préféré Ellis Island. Même si une petite croisière c’est toujours sympa, c’est aussi gratuit ! Le ferry vous amènera gratuitement à Staten Island, en passant près de la statue de la liberté et vous promettant une jolie vue sur Manhattan. Et évidemment, pour aller voir la Statue, il vous faut bien prendre un bateau… rebelote.
La Statue de la Liberté donc, pas bien grande mais très jolie. Nous n’avons pas vu d’intérêt particulier à poser les pieds sur son île, sur laquelle il n’y a rien d’autre qu’elle ; nous avons donc filé sur Ellis Island, pour visiter le fameux musée de l’Immigration. Je dois avouer avoir été un peu moins intéressée par ce musée là mais c’était tout de même intéressant et c’est un très beau bâtiment… Malheureusement, l’île a pas mal souffert au passage de l’ouragan Sandy. Pour la petite histoire, il s’agit de l’île où arrivaient les immigrés. C’est ici que l’on décidait s’ils pouvaient poser les pieds sur le territoire américain, ou pas.

ImageImageImageImageImageImage

Voilà pour ce premier, très long, article…
À très vite pour un nouveau voyage et… Enjoy 🙂

 

 

 

 

Publicités

5 réflexions sur “Hello New York #1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s